Peut-on déceler la fibromyalgie par une simple analyse de sang?

Une entreprise californienne aurait mis au point un examen de dépistage de la fibromyalgie, une pathologie très complexe à diagnostiquer et encore controversée, notamment en France.
Ce “FM-Test” a été révélé récemment au congrès annuel de rhumatologie à San Diego, USA. Et il s’agit à la base d’une simple prise de sang. Alors, faut-il y croire ?

Le principe du test

La douleur étant par définition subjective et encore difficile à mesurer, même en raison des progrès de l’imagerie médicale, l’idée du test est ici de quantifier le nombre de protéines réduisant la douleur présentes dans le sang. En effet, dans le cas de la fibromyalgie, il est désormais reconnu que l’organisme des patients affectés n’est pas capable de combattre efficacement la douleur qui est “anormalement” amplifiée en conséquence. Donc les protéines visant à réduire la sensation de souffrance sont mécaniquement moins présentes dans leur système sanguin. Logique.
Pour vérifier la pertinence de leur test, les scientifiques de la firme EpicGenetics l’ont donc confronté à la réalité de patients correctement diagnostiqués au préalable :
● 100 affectés par un lupus
● 98 par une polyarthrite rhumatoïde,
● 160 par une fibromyalgie
● 119 en bonne santé.
Il s’est avéré que 83% de fibromyalgiques et 89% de ceux non atteints de fibromyalgie ont été correctement identifiés par le test. Ces pourcentages assez élevés autorisent cet examen à passer à une phase ultérieure d’amélioration.

Un problème (majeur) de coût

SI ces résultats sont prometteurs il n’en reste pas moins que, en l’état, le test est encore assez cher : plus de 500 euros. Et donc il faudra nettement diminuer ce coût et surtout obtenir des validations d’institutions médicales spécialisées ainsi que des autorités habilitées.
De plus, face au scepticisme de nombreux praticiens et à la frilosité de certains systèmes nationaux d’assurance maladie, un tel test à un tel prix ne risque pas d’être reconnu, encore moins officialisé.

Un diagnostic complexe pour la fibromyalgie

Beaucoup de médecins ne comprennent pas encore les tenants et aboutissants de la fibromyalgie, voire doutent de sa réalité. Ils se bornent à croire que le patient manifestant de tels symptômes est tout simplement victime de dépression, d’anxiété anormale ou carrément d’hypocondrie.
Un test médical, s’il venait à voir officiellement le jour, permettrait de lever définitivement le doute et les conséquences préjudiciables à de nombreuses personnes souffrant de cette maladie.
En France, l’Association française du syndrome de fatigue chronique et de fibromyalgie dit qu’il faut pratiquement une année avant que le diagnostic de fibromyalgie soit posé avec certitude, après avoir fait le tri entre d’autres signes appartenant à de nombreuses pathologies différentes.

Douleurs persistantes et incapacitantes

Son nom provient des tissus composés de fibres comme les tendons, « myo » pour muscles et “algie” pour souffrance, douleur. La fibromyalgie est donc définie comme un “état douloureux musculo-squelettique spontané diffus bilatéral évoluant depuis plus de 3 mois associé à la présence d’un minimum de 11 points tendino-musculaires sur 18 répertoriés”. Reconnu par l’OMS depuis 1992, ce n’est encore qu’un “syndrome” en France, ce qui empêche sa prise en charge à 100%.
En plus de ces douleurs persistantes et incapacitantes, les malades peuvent connaître des troubles du sommeil, de la digestion, des angoisses, de la déprime, des douleurs au niveau des articulations ou des membres. Ces désagréments entraînent bien souvent une dégradation majeure de la qualité de vie des patients.

7 réponses sur “Peut-on déceler la fibromyalgie par une simple analyse de sang?”

    1. Moi perso je pense que oui !!
      Je suis aussi atteinte de Fibromyalgie diagnostiquée depuis mai 2009 et effectivement
      J ai par moment du ma à m exprimé
      Nous n.avons pas grand chose pour nous aider
      Pas encore reconnue en France
      Bon week-end
      Bon courage

  1. Je souffre de douleurs diffusés depuis plus de 10 ans. De fatigue chronique, de problèmes digestifs. D’un état d’épuisement total. Pour moi tous ces symptômes représentent la fibromyalgie.Mais je dirai que j’en ai marre de l’incompréhension des médecins qui mettent tous ces symptômes sur un problème de dépression mais je ne rêve pas les douleurs existent bien mais je ne sais plus quoi faire

  2. Moi perso je pense que oui !!
    Je suis aussi atteinte de Fibromyalgie diagnostiquée depuis mai 2009 et effectivement
    J ai par moment du ma à m exprimé
    Nous n.avons pas grand chose pour nous aider
    Pas encore reconnue en France
    Bon week-end
    Bon courage

  3. Bonjour à tous
    Atteinte de douleurs depuis 7 ans voilà maintenant qu’on me dit c’est une fibromyalgie.
    De grosse douleur des fois insupportable, j’ai été voir de nombreux médecins, neurologue
    Médecine de la douleur…
    En fait ils vous prennent pour des dépressifs.
    Je suis soigné avec des antidépresseurs cela ne fait pas grand-chose atténue légèrement la douleur.
    J’ai donc décidé moi-même de prendre du CBD.
    Je ne voit pas encore d’amélioration.
    Je travaille avec des enfants cela devient compliqué.
    Nous sommes pas reconnu.
    Courage à ceux qu’ils ont une fibromyalgie

  4. Je souffre de douleurs plus ou moins aigües dans diverses parties du corps. Manger devient pénible car j’ai des problèmes de digestion. Je suis insomniaque depuis des années maintenant. On me parle de dépression et le pire c’est qu’à force de souffrir et d’être incomprise, je pense que je vais finir dépressive. J’ai également des problèmes de locution qui deviennent de plus en plus récurrents. Je ne dis pas que je souffre de fibromyalgie car je ne sais pas, on ne m’en à jamais parlé. Par curiosité, j’ai lu cet article et les symptômes de cette maladie ressemblent étrangement à ce que je vis depuis des années. Je suis étonnée que depuis des années, on me parle de dépression, ou alors : “c’est nerveux” !
    J’ai passé un électromyogramme des membres inférieurs et supérieurs… Rien d’inquiétant de ce côté là. Je suis sous Lyrica 50mg le matin, 100mg le soir = Atténuation des douleurs, elles sont là mais moins violentes. Quel spécialiste peut me dire si je souffre de fibromyalgie ? A toutes les personnes qui souffrent de cette maladie, je leur souhaite un bon courage. Pas de remède ? On doit rester dans la souffrance ? Pourquoi ? Faut il avoir honte d’être malade, de souffrir .
    Je mets peut-être un nom à mes souffrance, ça peut être un début 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *