Fibromyalgie et tolérance à la douleur : la piste du manque de fer

Une étude récente a mis en évidence des niveaux de ferritine bas et les douleurs liées à la fibromyalgie

C’est bien connu : les femmes sont sujettes au manque de fer, notamment en période de règles, pendant la grossesse ou l’allaitement.

Mais pour les femmes qui souffrent de fibromyalgie, cette condition entraîne d’autres conséquences. C’est en tout cas, la conclusion de l’étude récemment publiée dans le «Croatian Medical Journal»

Manque de fer et fibromyalgie : augmentation de la perception de la douleur

Une étude publiée en novembre 2019 dans le “Croatian Medical Journal ” a permis de mieux comprendre l’impact du manque de fer chez les personnes souffrant de fibromyalgie.

L’étude pointe le fait que le manque de fer est assez fréquent chez les personnes fibromyalgiques. Selon les auteurs de cette recherche, cette condition a un double effet :

  1. diminution du seuil de tolérance à la douleur, qui est un des marqueurs de la maladie
  2. dans le même temps, le manque de fer augmente la perception de la douleur chez les personnes fibromyalgiques.

Pas d’incidence sur le sommeil ou les états psychologiques

Dans le même article, les scientifiques précisent qu’aucune association n’a été observé entre manque de fer, qualité du sommeil, dépression, anxiété et fonctionnement physique.

Les auteurs de l’étude recommandent aux patients fibromyalgiques de faire contrôler leur niveau de ferritine, puisqu’une supplémentation en fer permettrait de prévenir une détérioration de leur condition clinique.

Une autre étude, publiée dans le «European Journal of Clinical Nutrition» abonde dans le même sens. Les chercheurs évoque une possible relation entre fibromyalgie et des niveaux de ferritine réduit, même pour des niveaux qui seraient dans la moyenne.

Si ces deux études ont été réalisées avec de petits groupes de personnes (moins de 200), elles arrivent à la même conclusion : le déficit en fer pourrait être un facteur aggravant pour la fibromyalgie. D’où l’intérêt d’avoir une alimentation riche en nutriments… et en fer.


Les meilleures sources de fer dans les aliments :

Origine animale

  • Les abats
  • Les viandes rouges
  • Les coquillageses palourdesles bigorneaux les moules.
  • Les poissons (thon, les sardines, harengs, maquereaux)

Origine végétale

  • Les algues (laitue de mer ou spiruline)
  • Les légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots rouges)
  • Le cacao
  • Le thym
  • Épices : cumin, curry, gingembre et coriandre
  • La betterave : même si elle est peu riche en fer, sa biodisponibilité est élevé


Pour découvrir des solutions innovantes pour apaiser et soulager la fibromyalgie, n’hésitez pas à regarder notre dernière vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *