Des parlementaires demandent de classer la fibromyalgie comme maladie

Si la reconnaissance de la fibromyalgie est acquise depuis 2007 au niveau médical, sa qualification juridique entraîne des conséquences financières non négligeables.
Que ce soit au niveau du budget de la sécurité sociale que celui des familles affectées, c’est la prérogative de la sphère politique d’orienter les choix et de prendre les décisions qui s’imposent.

En France, la fibromyalgie, dont les causes médicales et scientifiques sont encore mal connues, est qualifiée de “syndrome”, ce qui entraîne que les patients ne sont pas remboursés à 100% pour leurs soins. Afin de rectifier cela, un rapport parlementaire préconise de la classer en tant que “maladie”.
Les députés annoncent que cette décision pourra “crédibiliser la souffrance” des patients. En d’autres termes, la loi reconnaîtra leurs souffrances et obligera les médecins à mieux se former en matière de traitement de la douleur.

Dans notre pays, on estime qu’elle affecte 1,2 à 2 millions d’habitants qui ont “mal partout, tout le temps”. Afin de mettre un terme aux traitements différents, le rapporteur Patrice Carvalho recommande de mettre en place un parcours de soin unifié.

de « Des parlementaires demandent de classer la fibromyalgie comme maladie »